Le jardin de votre coeur

Mis en avant

Pour une semaine à venir la plus paisible possible… portez votre attention sur vos sentiments et émotions envers les situations et les personnes qui vous entourent.

Et prenez conscience de ce que vous avez déjà semé de bon, d’heureux, de constructif, dans votre jardin intérieur.
Prenez soin de votre énergie de Vie… même au travail…

 Coeur et Jardin

 

Ce qui est bon pour l’autre

Mis en avant

« On ne peut pas changer les gens.

On peut juste leur montrer un chemin puis leur donner envie de l’emprunter. »

  Auteur inconnu

Escalier Alcazar Séville

Qu’est-ce qui est « bon » pour l’autre ? On peut avoir une idée, parfois vague, parfois très précise, mais en fin de compte, on ne le sait pas « vraiment ».

On peut parfois penser comprendre des choses sur la vie ou le comportement de l’autre et se dire qu’il ferait mieux de faire ainsi… mais… l’autre n’entend pas forcément, et décide tout autrement. Pourquoi ? Parce que nous avons nos propres expériences que nous devons vivre pour avancer personnellement, et que sans elles, nous ne forgerions pas notre conscience.

Alors même si l’autre semble « s’entêter » dans une direction qui, pour nous, n’aurait certainement pas été celle-là, laissons-le expérimenter ses choix.

Et finalement, ce qui aura été bon pour l’autre est qu’il continue dans la voie qu’il s’était tracée. Voie que l’on a pu juger comme « négative », mais qui aura été un enseignement.

Conseillons avec bienveillance, suggérons, mais n’exigeons pas, n’engageons pas une volonté dirigiste sur l’autre,

Laissons l’autre libre de son expérience,

Et ayons confiance en ses capacités à comprendre ce qu’il doit comprendre.

 

Qu’exprimez-vous habituellement au monde ?

Mis en avant

6195_637310389665412_1596237393_n

Notre communication, notre langage, nos gestes, nos comportements,

Tout ce qui s’extériorise de nous,

Prend naissance dans notre monde intérieur.

Lorsque nous prenons soin des pensées, sentiments et émotions que nous accueillons et développons en nous,

Nous avons alors toutes les chances d’entretenir une relation la plus harmonieuse possible avec le monde.

Nous pouvons nous poser cette question :

Quelles sont les principales émotions qui vivent en moi ?…

La joie ? La compassion ? La peur ? L’agitation ? Le calme ? La confiance ?

L’impatience ? La colère ? La méfiance ? La sérénité ? La frustration ?

L’enthousiasme ? La reconnaissance ?

N’oublions pas que le premier agressé par ce loup intérieur…

… est nous-même.

A nous de limiter son expression si nous voulons trouver la paix.

Éloignons-nous aussi, autant que faire se peut, des situations où certaines personnes

essaient de provoquer en nous la peur, l’avidité, la haine.

Prenons garde de maintenir en nous une dominante bienveillante.

 

Prenez soin de vous

Mis en avant

« Prends soin de toi » est une « phrase-souhait » que j’ai dite à un ami, à la suite d’un échange mail.

Je vous en parle aujourd’hui parce que sa réponse a été pour moi tellement limpide, juste et profonde, que j’avais envie de vous l’offrir.

Table

« En ce qui concerne prendre soin de soi :

Seul l’état d’esprit doit faire l’objet d’attention pour que nos activités matérielles en soient plus belles et donc moins pesantes. Ceci crée un esprit de bien Être en nous pour chacun de nos instants présents.

Soit belle en toi, et de là, l’amour du présent te donnera envie (En Vie). »

Je vous souhaite la meilleure application possible

pour Vivre et Travailler Plus Heureux… 

Servez-vous de votre volonté imaginative

Mis en avant

« Il faut que la volonté imagine trop pour réaliser assez »

Gaston Bachelard

Allée

Certains disent : « Moi, tout ce que je demande, c’est… » et le résultat escompté se montre souvent maigre. Étroit. On entend rarement « Moi, tout ce que je demande, c’est d’être en parfaite santé, d’avoir un travail qui me rapporte beaucoup d’argent, et de rencontrer le grand Amour ».

Il y en a qui pensent « minimum » et ceux-là ont-ils vraiment, avant même d’avoir suffisamment ? Il n’est pas question de vouloir trop, ce qui reviendrait à accumuler des désirs tellement variés qu’ils engendreraient inévitablement de la frustration. La diversité excessive entraîne la noyade de l’exactitude, les cibles sont nombreuses et votre dépense d’énergie s’éparpille, s’épuise.

Votre volonté ciblée, doit s’allier à votre imagination pour l’autoriser à s’élargir, s’épanouir, se fortifier dans la pensée. Tout démarre de votre monde intérieur, la source où tout commence avant d’être matérialisé.

Pensez, réfléchissez, imaginez… en direction d’un but.

Votre esprit fait le tri au fur et à mesure, car la quantité initiale d’idées se réduit pour ne garder que ce qui sera efficient. Une sorte d’évaporation s’effectue, les doutes et les remises en question vous font abandonner certaines voies, MAIS ce qui reste est en quantité suffisante et en qualité, puisque justifié, éprouvé, contre-expertisé par vos circuits intérieurs.

Dans ce processus, votre réalisation bénéficie de multiples inspirations et stratégies pour voir le jour. C’est peut-être dans ce cas que l’on dit d’une personne qu’elle n’est jamais à court d’idées, et que par conséquent, on croit fortement qu’elle réussira toujours à faire quelque chose.