Les styles de management, ce qu’ils génèrent

Mis en avant

Un management agressif génère des comportements rebelles, de riposte, de revanche et d’agressivité, ou de passivité et d’évitement. 

Un management paternaliste génère des comportements infantiles et irresponsables.

Un management passif et laxiste génère le chaos.

Un management manipulateur génère la méfiance, la rébellion et l’agressivité, ou l’inertie et l’évitement.

Un management solaire, participatif ou délégant, invite au respect, à la responsabilité, à la confiance, à la valorisation et à la motivation, et conduit à une relation de gagnant-gagnant.

Photo Pixabay

 

Méditation de l’arbre

Mis en avant

A travers cette méditation de l’arbre, Christophe André nous parle des notions de l’utile et de l’inutile.

Je vous recommande la lecture de son livre “3 minutes à méditer” aux Editions l’Iconoclaste. 

Vérifiez que vous êtes bien là, bien présent à vous-même…
Votre corps est ici, certes, mais prenez le temps 
de vérifier que votre esprit y est aussi…

Si vous avez un arbre sous les yeux, c’est parfait…
sinon pensez à un arbre que vous connaissez bien,
que vous aimez bien… ou imaginez n’importe quel arbre.

Contemplez-le tranquillement… voyez comme il ne fait rien,
cet arbre, rien du tout… voyez comme il semble inutile…
En réalité, évidemment, il fait beaucoup de choses : il pousse,
il grandit, il filtre l’air, il rejette de l’oxygène, il donne de l’ombre,
il embellit le paysage, il offre un abri aux oiseaux, aux insectes,
il ralentit les vents violents…

Et vous, à cet instant, vous êtes semblable à l’arbre : en train
de méditer, immobile et apparemment inutile… juste là,
à suivre votre respiration qui va et vient… à prendre le temps
de ressentir tout ce qui se passe dans votre corps…
à écouter le murmure du monde…

Et pourtant, tout comme l’arbre, sans rien faire de visible,
sans effort, sans intention directe, vous permettez
à tout un tas de choses importantes et passionnantes
de survenir : vous apportez un peu de calme à ce monde bruyant
et agité… vous vous faites du bien en donnant du répit
à votre esprit… vous cultivez votre sensibilité
et votre discernement…

Simplement parce que vous avez décidé de rester là, immobile,
attentif à votre souffle… à votre corps… aux bruits du monde…
laissant filer vos pensées… et ne cherchant rien, n’allant
nulle part… acceptant, pour un temps, de ne rien faire d’utile,
du moins en apparence…

 

La force des gentils

Mis en avant

La force des managers gentils… mais pas que ! 
La force de chacun d’entre nous quand nous exprimons de la gentillesse… 
Ce terme a besoin d’explications, pour remettre les pendules à l’heure sur ce qu’est réellement cette belle énergie :) 

 

Marcher en Pleine Conscience

Mis en avant

Développer sa sérénité en marchant…

1 – Choisissez un lieu agréable : sentier en forêt, petite route de campagne, parc au cœur de la ville. Calculez la distance idéale que vous pouvez parcourir compte tenu de votre condition physique. Allez-y doucement. Ce n’est pas une marche forcée, mais un moment méditatif. Adoptez un rythme lent et régulier. Prêtez attention à chaque pas. Soyez conscient du sol sous vos pieds.

2 – Chassez vos pensées, vos préoccupations et vos inquiétudes. Respirez profondément avec toute votre attention. Remarquez le balancement de votre corps, de vos bras, les mouvements harmonieux de vos muscles qui vous poussent en avant.

3 – Sentez la chaleur du soleil sur vos épaules, la brise dans vos cheveux. A chacun de vos pas vous êtes plus calme, en paix, concentré. Observez la flore, la faune, les rochers et autres détails de la nature. N’analysez rien, ne portez pas de jugement. Regardez, c’est tout.

4 – Admirez les oiseaux, les insectes, et autre témoins de la vie sauvage. Remarquez le soleil qui filtre à travers le feuillage des arbres, l’herbe qui ondule dans le vent, les ombres qui s’allongent sur le sol.

5 – Appréciez en toute liberté la beauté de la nature, tout ce que vous voyez, entendez et respirez autour de vous.

6 – Votre cœur se dilate pour mieux s’ouvrir au lien aimant qui vous unit à Mère nature et à toutes les créatures qui partagent cette planète avec vous.

7 – Voyez cet amour déborder de votre cœur pour se répandre partout au pays et dans le monde. Poursuivez votre marche aussi longtemps qu’il vous plaira.

Photo Pixabay

S’attarder sur les échecs

Mis en avant

S’attarder sur les échecs est contre-productif
et ne sert qu’à provoquer de la rancœur.
Chercher à comprendre,
proposer des solutions même imparfaites,
donne un nouvel élan,
favorise la confiance :
ingrédient indispensable pour progresser ensemble.
 
Photo Pixabay

Se recharger

Mis en avant

Vous obtenez de l’énergie positive par exemple en poussant votre corps dans ses retranchements lors d’un marathon, en relevant des défis, en lisant des livres inspirants ou en renouant avec la nature.

Mais surtout en partageant des moments avec d’autres personnes. Nous pouvons mutuellement nous recharger…. “sans fil”… en échangeant avec les autres, en tombant amoureux, en riant ou en chantant en chœur. 
En nous fondant dans un plus grand ensemble et en ressentant l’énergie du groupe auquel nous voulons appartenir. 
En expérimentant cette impression de plénitude, en nous oubliant, et en faisant ainsi le plein d’énergie.

Photo Pixabay

Progressez avec aisance

Mis en avant

Faites de votre mieux, en toutes circonstances.

Sans forcer.

Sans vous contraindre à être ce que vous n’êtes pas.

Photo de pixel2013 – Pixabay

Si vous êtes vous-même, en donnant le meilleur,

vous vivrez avec plaisir des progressions personnelles.

Naturellement.