Quand court la rumeur

La vie en collectivité, à l’école, puis plus tard au travail,

est le meilleur terreau pour que s’épanouisse la rumeur. 

Si vous en êtes la cible, sachez relativiser,

laissez-la courir jusqu’à qu’elle s’éteigne naturellement

Les gens qui vous connaissent vraiment n’y accorderont pas d’importance ; quant aux autres, c’est à vous de ne pas leur accorder d’importance.

 

Laisser un commentaire