Ralentir et prendre le temps de vivre

Nos obligations familiales et professionnelles sont nombreuses, et bien souvent, nous manquons de recul, ce qui nous donne l’impression d’être dans un tourbillon incessant…

Alors testez ces quelques pistes !… elles vous assurent un changement fort ressourçant…

Changer de cadence

Obnubilés par la gestion de notre temps, combien d’entre nous ne résistent pas à l’envie de le maximiser, l’optimiser, le rentabiliser pour “gagner” du temps ? Une prise de conscience s’impose : à quoi peut-il bien servir de courir après le temps si on ne sait pas en profiter pleinement ? Est-ce gaspiller son temps que de s’accorder un agréable répit ?

L’art de flâner

La flânerie n’est pas l’oisiveté ni la paresse. C’est l’art de prendre le temps de faire les choses sans se laisser bousculer par l’urgence de les faire. La flânerie apporte détente et bien-être. Mais surtout, elle s’accorde avec une certaine lenteur où l’on vit lentement et attentivement tous les moments d’une journée. A essayer en vacances ! : ))

Retrouver un “temps intime”

Lorsque nous cherchons toujours à accélérer la cadence et à combler chaque temps mort d’une nouvelle activité qui sera, elle aussi, gérée comme nos autres obligations, le risque est de perdre contact avec notre “temps intime”. Pourquoi s’occuper à tout prix ? Ce temps personnel devrait rester ouvert à toutes les possibilités et envies. Il nous appartient !

4.Entrée Patio

Extrait de “Le petit guide de l’instant présent”
de Myriam Jézéquel – Ed Esi

Laisser un commentaire