Si vous êtes plutôt hérisson…

Revenons sur quelques attitudes principales qui peuvent générer de la violence dans un conflit : l’attaque, la fuite et la manipulation.

Voyons-les d’un peu plus près avec cette petite comptine :-)

Ni hérisson, ni paillasson, ni polisson, mais à l’unisson.

Lorsque vous êtes hérisson : vous êtes sur la défensive, prêts à brandir vos aiguilles, à griffer, mordre, ggrrr….. Vous n’êtes pas calme, vous êtes dans une énergie agressive, et dans l’impulsivité parce que vous n’avez pas pris de recul.

Lorsque vous êtes paillasson : vous acceptez facilement l’emprise que certains peuvent exercer sur vous, vous subissez la domination, pour ne pas faire de vague, faire plaisir aux autres, ou pour vous faire aimer d’eux. Vous ne faites pas attention à vos émotions, et restez passif face au conflit.

Lorsque vous êtes polisson : vous êtes dans la manipulation, vous ne tenez pas compte des intérêts des autres. Dans un premier temps, vous pouvez obtenir ce que vous désirez, mais votre attitude va finir par susciter chez l’autre de la rébellion, voire de l’agressivité, et au final, cela n’aura pour effet que d’envenimer les choses.

Lorsque vous êtes à l’unisson : vous savez garder une relation constructive dans le conflit, et vous avez la capacité à exposer la situation de façon objective. Sans vous énerver, vous exprimez votre ressenti, et vous savez rester en contact avec l’autre en le questionnant, pour tenter de comprendre, et connaître ses points de vue. Votre esprit coopératif valorise le fait qu’il est important de trouver une solution commune.

Vivre et travailler plus heureux passe toujours par un peu d’analyse de soi-même… ;-)

Photo pixabay

Laisser un commentaire