Caractéristiques d’une équipe performante

Mis en avant

Un certain nombre d’études suggère que les équipes performantes partagent des caractéristiques communes.

Si vous souhaitez constituer une équipe, voici les points sur lesquels porter votre attention, pour que ce groupe soit le plus performant possible.

Et si votre équipe est déjà constituée, cela vous donnera une vision sur les axes d’amélioration :

La taille du groupe

Plus le groupe est important, plus il risque d’être difficile à manager, puisque hétérogène. Au-delà de quinze personnes, la coordination sera souvent problématique. Une taille de groupe de cinq à sept personnes semble efficace, pour concilier diversité et agilité décisionnelle (l’imparité garantit de pouvoir trancher).

 

La clarté des objectifs

Les équipes performantes ont une idée précise des objectifs à atteindre et des moyens à mettre en oeuvre.

IMG_1571

 

L’engagement des membres

Chacun est acteur, porteur de la vision de l’équipe et met son énergie au service de l’engagement collectif.

 

Compétences clés et complémentaires

Les membres réunissent des savoirs et des compétences clés mis au service des objectifs du groupe. Les personnalités, leurs forces et leurs faiblesses sont complémentaires et s’expriment de façon synergétique.

 

Communication et négociation

Les membres de l’équipe communiquent de façon claire et efficace, et savent négocier entre eux de façon flexible pour s’adapter à des situations nouvelles.

 

Confiance et soutien mutuels

Les membres du groupe se respectent et croient dans les capacités de chacun. Le groupe est structuré pour accueillir, développer et évaluer les personnes de façon motivante.

 

Qualité du leadership

Le manager, leader, coach ou bien encore le chef d’équipe performant clarifie la vision et les objectifs, instille la confiance, et permet à chacun de se développer en contribuant au groupe.

 

Dans votre équipe, les choses se passent-elles bien ?

Mis en avant

Vous travaillez en équipe sur un projet, et peut-être auriez-vous besoin de comprendre un peu mieux ce qui se passe au sein de votre groupe, pourquoi certaines choses n’avancent pas comme vous le souhaiteriez ?

Cela vous permettrait de mieux vous situer, de savoir décrypter ce qui s’y déroule, et d’avoir vous-mêmes une meilleure adaptabilité, une action plus pertinente.

 

Selon Tuckman (1965 – “Developmental sequences in small groups”, Psychological Bulletin, 63) cinq phases permettent de définir le développement des équipes :

– La phase initiale de “formation” du groupe (forming) pendant laquelle on se centre sur la définition des objectifs de l’équipe.  Les membres sont dans l’attente d’une clarification de leurs rôles respectifs, ce qui amène de l‘incertitude et de la prudence. Commencent à émerger les premières règles de fonctionnement

– La phase “d’agitation” (storming) qui suit est placée sous le signe du conflit sur la raison d’être et la direction du groupe. Le leadership (s’il n’a pas été désigné précédemment) et l’attribution des responsabilités s’affirment à ce stade

– La phase de “stabilisation” (norming) est marquée par l’émergence d’une norme groupale, d’une identité d’équipe et le développement de relations plus étroites entre les membres. Les récalcitrants sont à ce stage priés de se conformer au groupe et la cohésion se renforce

– La phase “d’action” (performing) est placée sous le signe de l’opérationnel. L’énergie dépensée préalablement à établir des règles de fonctionnement et à se connaître est focalisée ici sur les tâches à réaliser

– et la dernière phase, celle de la “dispersion” (adjourning) où l’équipe se prépare à être démantelée car son objet n’a plus de raison d’être (quand la réalisation du projet est atteinte).

L’approche du team building (cohésion d’équipe) donnera la pratique d’exercices d’après le degré de développement ou de maturité de l’équipe.

Tel un être humain, certaines équipes restent en effet bloquées à une phase de développement ou ne résolvent pas tous les défis présentés par cette phase ce qui les empêche de fonctionner de façon performante (désaccord sur les objectifs ou la vision, lutte de leadership, communication déficiente, etc.)

 J’espère que ces points vous donneront la possibilité d’avoir une visibilité différente de votre équipe, et qu’ils serviront à ce que votre positionnement et votre avancement soient plus agréablement vécus.

N’hésitez pas à me laisser vos observations et impressions…