Sortir de la bulle de l’ego

Mis en avant

Est-ce que vous ne faites pas « Ppffff….. encore….! » lorsque vous entendez le terme de « développement personnel » ? Oui, nous finissons par ne plus vraiment savoir ce qui se cache derrière ces mots, et par conséquent ne plus être curieux…

Pourtant, il s’agit là d’une transformation personnelle, puissante, qui pourrait bien changer beaucoup de choses dans nos vies…

Matthieu Ricard nous donne une vision claire, juste (et encourageante !) de ce qu’est réellement le « développement personnel » :

« De nos jours, on parle de plus en plus de « développement personnel », une expression que l’on met à toutes les sauces et qui est devenue une sorte de fourre-tout dans lequel on range indistinctement des recettes en sept points pour devenir séduisant et heureux en une semaine, et des écrits qui visent à éclairer notre lanterne pour nous permettre de devenir de meilleurs êtres humains — écrits fondés sur des méthodes ancrées non pas dans la fantaisie du moment mais dans des traditions de sagesse qui ont été pratiquées pendant des millénaires par des personnes qui y consacraient une bonne partie de leur existence.

IMG_7541

La transformation de soi-même, telle que l’ont conçue les sagesses du monde, qu’elles soient d’origine religieuses, spirituelles, ou humanistes, n’a pas pour but de flatter l’ego ou de lui apprendre à mieux réaliser ses caprices, mais de nous aider à devenir graduellement un meilleur être humain à la sueur de notre front. Cette affirmation peut paraître pompeuse, mais en vérité le but de la transformation personnelle est bien d’éradiquer l’animosité, l’attachement obsessionnel, le manque de discernement, l’arrogance, la jalousie et autres toxines mentales qui perturbent notre existence et celle des autres. Ce n’est pas une mince affaire.

Ce n’est donc ni une entreprise à court terme, ni une approche égocentrée, ni une dérobade qui nous apprenne à apprécier nos défauts pour s’épargner l’effort d’y remédier.

Plus que tout, il faut se demander quel sera le bénéficiaire de ce « développement personnel ». S’il s’agit uniquement de soi-même, c’est une totale perte de temps. La transformation de soi n’a de sens que si elle nous permet, par voie de conséquence, de mieux nous mettre au service des autres. Développement personnel sans bonté n’est que la construction de la tour d’ivoire de l’égocentrisme. Méditation sans bienveillance revient à passer quelques moments tranquilles dans la bulle de l’ego.

La transformation personnelle doit nous permettre de passer de la confusion à la connaissance, de l’asservissement à la liberté intérieure. Son but est l’accomplissement du bien d’autrui. Un enseignement bouddhiste ne dit-il pas : « Ce qui n’est pas fait pour le bien d’autrui, ne mérite pas d’être entrepris. » « 

http://www.matthieuricard.org/blog/posts/le-developpement-personnel-pour-qui

 

Comment augmenter vos forces ?

Mis en avant

Nous connaissons Martin Seligman, chercheur en psychologie et initiateur de la psychologie positive dans les années 90, et bien figurez-vous que je viens de découvrir que le marquis de Vauvenargues, ami de Mirabeau et de Voltaire, l’a devancé dans les années… 1740 ! 

pile of five stones

Écrivain français, moraliste et aphoriste, Vauvenargues nous donne une solution pour développer, mettre en lumière nos facultés personnelles, correspondant tout à fait à l’esprit et la pratique de la psychologie positive. Il avançait avec certitude :

« Le sentiment de nos forces les augmente »

Il ne s’agit pas de se vanter ou de se conforter dans une flatterie égocentrique… non !

« Le sentiment », autrement dit le ressenti, c’est précisément être présent à ce qui constitue nos forces. Appliquer une certaine vigilance objective sur soi-même, et ne pas hésiter à aller chercher dans les « sous-couches » pour dégoter ces qualités, ces facultés que vous avez pu mesurer par le passé, au cours de certaines expériences, et qui vous ont démontré que, ça aussi, vous saviez faire, vous saviez être.

Porter attention à vos forces, les amplifie. La conséquence de votre regard est l’engagement de votre énergie personnelle, donc votre action, votre réalisation.

Vous vous interrogez sur les forces de Vauvenargues ? On dit de lui qu’il est « une âme pure et fière, généreuse et tendre, éprise d’idéal. Un homme au jugement ferme, lucide et pondéré, non dénué de finesse ».

Je vous laisse à votre observation personnelle…

Et si vous avez besoin d’un regard extérieur, je vous propose votre analyse graphologique qui cernera votre potentiel.

 Photo Le Coffre aux Images