Comment augmenter vos forces ?

Mis en avant

Nous connaissons Martin Seligman, chercheur en psychologie et initiateur de la psychologie positive dans les années 90, et bien figurez-vous que je viens de découvrir que le marquis de Vauvenargues, ami de Mirabeau et de Voltaire, l’a devancé dans les années… 1740 ! 

pile of five stones

Écrivain français, moraliste et aphoriste, Vauvenargues nous donne une solution pour développer, mettre en lumière nos facultés personnelles, correspondant tout à fait à l’esprit et la pratique de la psychologie positive. Il avançait avec certitude :

« Le sentiment de nos forces les augmente »

Il ne s’agit pas de se vanter ou de se conforter dans une flatterie égocentrique… non !

« Le sentiment », autrement dit le ressenti, c’est précisément être présent à ce qui constitue nos forces. Appliquer une certaine vigilance objective sur soi-même, et ne pas hésiter à aller chercher dans les « sous-couches » pour dégoter ces qualités, ces facultés que vous avez pu mesurer par le passé, au cours de certaines expériences, et qui vous ont démontré que, ça aussi, vous saviez faire, vous saviez être.

Porter attention à vos forces, les amplifie. La conséquence de votre regard est l’engagement de votre énergie personnelle, donc votre action, votre réalisation.

Vous vous interrogez sur les forces de Vauvenargues ? On dit de lui qu’il est « une âme pure et fière, généreuse et tendre, éprise d’idéal. Un homme au jugement ferme, lucide et pondéré, non dénué de finesse ».

Je vous laisse à votre observation personnelle…

Et si vous avez besoin d’un regard extérieur, je vous propose votre analyse graphologique qui cernera votre potentiel.

 Photo Le Coffre aux Images