Quelques conseils de base pour entrer en relation avec l’autre, au travail

Mis en avant

Entrer en relation avec l’autre, c’est tenter de créer un lien de réciprocité fait de l’expression individuelle de chacun (incluant l’écoute de soi) et de l’autre.

C’est créer un passage (un conduit) susceptible de nous permettre de passer de l’impression à l’expression, et de l’expression à la communication (mise en commun).

Entrer en relation, c’est accepter de s’exprimer, d’aborder ou de se confronter à des réalités du domaine personnel. C’est pouvoir affirmer des convictions, des désirs, des attentes. C’est parler sur son propre vécu et entendre le vécu de son interlocuteur face  à son travail, à telle tâche, à telle action ou décision en cours.

IMG_7313-Wallpapers

« J’ai de désir de parler de ce qui me touche, de dire ce que je ressens, de mes joies et de mes peines. Je veux pouvoir parler de la façon dont j’exécute mon travail, des difficultés que je rencontre mais aussi des réussites ou du plaisir que j’éprouve. J’ai de désir d’être écouté, peut-être entendu, mais dans tous les cas respecté dans ce que je dis et dans ce que j’exprime ».

Entrer en relation avec les autres, c’est déjà accepter d’entrer en relation avec soi, de s’affirmer et surtout de se positionner en exprimant ce que l’on ressent.

Entrer en relation avec l’autre, c’est aussi avoir la capacité d’écouter l’autre dans ce qui le touche personnellement. C’est pouvoir l’entendre affirmer ses convictions, ses désirs, ses attentes, le laisser parler de la façon dont il se vit, de son ressenti en relation avec son travail et les personnes qu’il côtoie.

« J’ai le désir de t’écouter parler de choses qui te touchent, dans l’exercice de ton emploi ou de tes fonctions. Je n’ai pas peur de t’entendre exprimer tes joies et tes peines. Je peux t’écouter parler de la façon dont tu exécutes ton travail, des difficultés que tu rencontres mais aussi des réussites et du plaisir que tu éprouves.J’ai le désir de te montrer que tu es écouté, que tu peux aussi éventuellement être entendu, et dans tous les cas respecté dans ce que tu dis, dans ce que tu ressens et exprimes ».

Quand j’entre en relation avec l’autre, celui-ci doit pouvoir sentir qu’il peut entrer en relation avec lui-même face à moi sans danger, je lui offre la possibilité de s’affirmer, d’exprimer ce qu’il ressent et de confronter nos différences.

Pouvoir entrer en relation, c’est avoir la capacité de se réapproprier sa propre parole et laisser à l’autre la possibilité de prendre soin de la sienne, sans jugement de valeur, sans parler pour lui ni penser à sa place.

Jacques SALOME

 

Etre en lien avec les autres nous rend heureux

Mis en avant

Les recherches actuelles sur notre capacité à développer et entretenir notre sentiment de bonheur, démontrent que nous sommes plus heureux avec des amis, que nous soyons introvertis ou extravertis.

Il nous faut avoir des relations positives avec les autres : amis, famille, voisins, collègues (ou simplement être en compagnie des autres) pour nous sentir plus épanouis.

Entretenir des relations fortes avec autrui nous rend réceptifs à la joie, et renforce notre immunité ! Une étude portant sur des femmes atteintes d’un cancer a conclu que celles qui n’avaient pas d’ami proche avaient beaucoup plus de difficultés à guérir que celles qui avaient plus de dix amis. Face à l’épreuve, se sentir entouré, même à distance, protège.

Etre en relation avec les autres prolonge davantage notre durée de vie et éloigne les risques de dépression. On ne souffre plus de solitude lorsqu’on a quelqu’un avec qui l’on peut échanger des confidences. On « se dit », on « se raconte », mais aussi on écoute, on accueille l’autre, dans la confiance, la générosité, et ce n’est pas le simple fait de parler de soi, de ce que l’on vit qui nous rend heureux, c’est surtout le fait de soutenir l’autre qui véritablement participe à notre bonheur.

La famille et les amis ne jouent pas le même rôle dans notre vie ; la famille nous apporte la protection affective et l’amitié nous pousse vers la nouveauté.

Un ami prend le temps d’écouter qui vous êtes, ce qui vous fait vibrer, ce que vous désirez et son langage va solliciter de nouvelles interrogations, va vous orienter à vous découvrir autrement, à oser entreprendre, etc.

Selon les chercheurs, on serait plus heureux si l’on avait au minimum 5 amis avec lesquels on peut échanger sur des sujets importants.

Autour de vous, avec vos amis ou des collègues, même un peu éloignés, soyez généreux de sourires, d’écoute attentive, de regards bienveillants, vous participerez ainsi au bonheur de tous, et beaucoup de choses au quotidien seront plus faciles à vivre.

Alors vive les moments de discussion, le regard attentif, l’écoute, le dialogue, la confiance, le partage d’émotions, le rire, la détente, la présence, le soutien, la complicité, le réconfort, l’entente.

Merci à tout ceux qui m’entourent, ma famille, mes ami(es), mes voisins, mes collaborateurs…

Merci pour tout ce que vous me donnez par votre qualité d’être, j’espère vous donner au moins autant en retour.. je fais de mon mieux.. : ))

 

 

<a href= »http://www.photo-libre.fr »>Photos Libres</a>

Copyright © Photo-libre.fr