Les styles de management, ce qu’ils génèrent

Mis en avant

Un management agressif génère des comportements rebelles, de riposte, de revanche et d’agressivité, ou de passivité et d’évitement. 

Un management paternaliste génère des comportements infantiles et irresponsables.

Un management passif et laxiste génère le chaos.

Un management manipulateur génère la méfiance, la rébellion et l’agressivité, ou l’inertie et l’évitement.

Un management solaire, participatif ou délégant, invite au respect, à la responsabilité, à la confiance, à la valorisation et à la motivation, et conduit à une relation de gagnant-gagnant.

Photo Pixabay

 

L’impact de notre façon d’être, de penser, d’agir, sur le monde

Mis en avant

La responsabilité universelle

La notion de « responsabilité universelle » est l’une des notions les plus importantes que développe le Dalaï-lama. Elle est fondée sur le concept de l’interdépendance qui est au cœur de la réalité et de la philosophie bouddhiste. Notre vie entière est intimement liée à un très grand nombre d’êtres et notre bonheur passe nécessairement par celui des autres. Vouloir construire notre bonheur sur la souffrance d’autrui est non seulement amoral, mais irréaliste.

Photo de Larisa-K – Pixabay

En effet, tout changement important qui se produit quelque part dans le monde a des répercussions sur chacun d’entre nous. Nous devons donc nous sentir concernés dans nos pensées et nos actes par le bien-être de tous les êtres. D’où l’importance essentielle de la notion de non-violence entre les hommes, non-violence à l’égard des animaux et non-violence encore à l’égard de l’environnement.