Méditation et vie spirituelle

Mis en avant

La méditation est comme la vie spirituelle.

Elle est une voie douce, une voie d’eau calme, qui sait où elle va, qui y est menée irrésistiblement et cependant qui s’y rend silencieusement et sans effort.

La vie purifiée et simplifiée par la méditation est une voie qui coule comme l’eau.

La vie spirituelle coule de source.

C’est la spontanéité retrouvée. La danse de l’eau.

Méditer c’est s’abandonner à l’eau, c’est pour rendre toute la vie douce comme une voie d’eau que l’on médite.

C’est pour inonder toutes ces terres arides, c’est pour que le cœur soit humide d’amour et de tendresse.

Car c’est l’eau qui unit les terres craquées et assoiffées.

L’humidité c’est la bonté des choses. Et la méditation rend humides nos vies.

Il faut descendre au fond du puits pour répandre l’eau sur nos terres. Il faut être souvent au fond du puits pour reconnaître que toutes les terres trempent dans la même eau.

La méditation mène au fond du puits. Elle mène à la mer.

Plus que jamais nous avons besoin de retrouver les épures de notre être, le plan de notre vie, la raison de notre passage sur terre.

Plus que jamais nous avons besoin de reconnaître l’ensemble des humains comme une communion d’amitié, comme un lien d’échange et de partage mutuel. Plus que jamais il nous faut, comme le disait si bien le grand Saint-Exupéry, retrouver l’Homme universel derrière les individus.

Aujourd’hui on ne peut plus trouver la paix et voir clair sans méditer, sans être relié à la Source. Pas plus qu’on ne peut vivre désormais sur cette Terre sans une conscience de l’ensemble, sans dépasser les œillères de nos préjugés culturels et religieux.

Il faut descendre au fond de l’être pour trouver ce qui transcende tout.

Pour atteindre le puits.

Pour atteindre la Source.

Placide GABOURY

Photo Pixabay