Utilisez votre pouvoir Pygmalion

L’avez-vous déjà constaté…?…. si vous pensez que l’autre est un crétin, il a plus de risques de le devenir.

Si vous pensez que l’autre est intelligent, il a plus de chances de le devenir.

Fenêtre sur les Alpes

A quoi cela est dû ? Lorsqu’on dévalorise une personne, nos attitudes d’écoute, notre considération, notre attention, nos décisions, vont être considérablement diminuées, voire totalement réduites. Logiquement, cette personne se sentira « cassée » par vos préjugés négatifs, et en conséquence ne sera pas tentée de se surpasser.

Donc, ses actions et comportements iront plus facilement dans le sens de vos croyances, ce qui viendra confirmer vos jugements. Et puisque vous avez la conviction que cette personne a tous ces travers, vous ne serez de toute façon plus objectif, vous ne serez plus sensible à son potentiel réel, mais la verrez à travers le prisme de vos présuppositions, de vos interprétations.

En tant que manager, si je pense qu’un collaborateur n’est pas bon, je risque de moins investir sur lui, lui donner moins de feed-back, moins de reconnaissance, moins d’accès à la formation,.. ce qui risquera effectivement de le décourager. Il se trouvera « coincé » pour réaliser son potentiel.

Pour illustrer le phénomène, le mythe de Pygmalion nous éclaire…

Roi de Chypre et sculpteur, il entreprend de sculpter une statue de la femme parfaite. Et il l’a réussie tellement bien qu’il en tombe amoureux. Suppliant Aphrodite de lui donner une femme à l’image de sa création, elle accède à sa demande en donnant vie à la statue.

Ce mythe révèle la force transformatrice de nos regards, de nos croyances, sur les autres : c’est en agissant avec cette statue comme avec une femme, que la statue devient femme.

Prenons garde d’observer nos préjugés, d’être toujours conscients de notre regard porté sur l’autre, pour que le cercle ne soit pas vicieux, mais vertueux.

Imaginons que nous faisions chacun l’effort, envers au moins une personne de notre entourage, personnel ou professionnel, de la percevoir autrement et de lui renvoyer une image positive d’elle-même, pour lui permettre de s’améliorer. Chacun exercerait ainsi le pouvoir d’influencer et de déterminer une partie de ce que cette personne est capable de devenir.

Vous pouvez retrouver le thème de l'influence positive dans mes ateliers.

Laisser un commentaire