Volonté, nuances et lucidité

Vouloir le meilleur pousse à se dépasser, à surmonter ses doutes et ses peurs.

Mais il faut savoir rester indulgent avec soi-même. Etre dans l’exigence de façon catégorique, neutralise nos aptitudes à la nuance, aux perceptions intuitives, et limite notre regard sur les possibilités et sources nouvelles qui s’offrent à nous. 

Admettre que tout ne dépend pas de nous et que nous ne pouvons pas toujours être au top. Agir tout en sachant que le lâcher prise peut être, à un moment donné, une issue qui nous permet d’agir de nouveau, avec d’autres moyens, ou dans une autre direction. De cette manière, nous réduisons la pénibilité de l’acharnement contre une situation bloquée, et mobilisons une énergie nouvelle, toujours active et attentive aux possibilités de changements

Nous ne pouvons pas toujours réaliser les choses telles qu’on se les était décrites au départ. Et se mettre la rate au court bouillon pour que tout se déroule à la perfection, prédit des luttes consommatrices d’énergie, et productives de stress ! 

Dans toute entreprise, envisager la réussite mais aussi l’échec et ses conséquences nous aidera à garder les pieds sur terre, et à trouver certainement plus vite comment rebondir devant les difficultés.

IMG_2750

 

Laisser un commentaire